Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 18:37

« On évitera de faire rédiger des « fiches de lecture ». En revanche, on peut suggérer aux élèves qui le souhaitent de tenir un « carnet de lectures » où ils notent les livres lus »... « Ces carnets relèvent évidemment du privé et ne doivent faire l'objet d'aucune exploitation collective ».. .

Vous trouverez ci-dessous quelques pistes d'écriture qui peuvent être proposées et qui éviteront de pratiquer la « fiche de lecture ».

 

Acrostiche
Ecrivez le titre de l'ouvrage que vous avez choisi verticalement. Chaque lettre du titre deviendra la première lettre de votre « texte ». Vous utiliserez alors des noms, verbes, adjectifs pour qualifier vos impressions de lecture....
Ex : Maman D'Lo : M agique A venture d'une M agnifique A ntillaise N aïve D ebout et L entement O ubliée....
Si le titre est trop long, vous pouvez n'en garder qu'une partie ou prendre le nom du personnage ou du lieu de l'histoire....

 

Citations 
Vous retenez de cet ouvrage quelques citations, mots ou expressions qui sont importantes, vous plaisent, vous amusent, vous attristent à la lecture de ce texte.

 

Questions 
Vous écrivez les questions qui vous viennent à l'esprit à la lecture de ce texte. Elles peuvent porter sur la compréhension, sur l'écriture, sur les prolongements, sur les rappels de ce texte.

 

L'image instantanée
Vous essayez de décrire en une phrase (ou en quelques vers ou mots), l'image que vous retenez de cette lecture. Vous n'en gardez que l'essentiel du souvenir.

Ex : dans Maman D'lo : « fillette colorée, elle attend sur son toit de tôle, le bleu de la mer, une trace d'écume ».

 

Attrape-mots 
Vous faites une liste d'une vingtaine de mots pris au hasard dans le texte. Vous réécrivez un texte dans lequel ces mots seront intégrés. Si possible dans l'ordre où vous les avez relevés.

 

Annotation personnelle 
Vous écrivez une phrase en lien avec votre lecture en gardant la structure suivante :
« Aujourd'hui,......................je............................pour...............................avec....................... et pourquoi pas ...................................... ? ».
Le petit texte que vous allez écrire aura la longueur que vous voulez mais devra dévoiler des indices propres au livre que vous avez choisi.

 

Lecture farcie
Vous écrivez une trace de votre lecture qui aura pour forme :

« Au début, il y a.........................à la fin, il n'y a pas.................................... »
et/ou :
« Au début, il n'y a pas......................................., à la fin, il y a ....................... »

 

Le personnage
Relevez quelques indices caractérisant le ou les personnages : noms, adjectifs, verbes.
Ecrivez un court texte qui dira l'effet que ce ou ces personnages ont eu sur votre lecture et sur vous. Vous pouvez finir votre texte en disant : « moi, à sa place je ferais..... »

 

Un inventaire de critiques
A la manière d'un inventaire de « j'aime.... » ponctué de « je n'aime pas », écrivez la liste de vos sentiments de lectures.
On peut aussi livre fermé et a posteriori, écrire à la manière de Georges Perec, un inventaire de « je me souviens…. »

 

Un centon « littéraire »

Relevez dans l’ouvrage une vingtaine de mots, phrases et expressions. Réécrire un texte en utilisant cet inventaire sans ajouter d’autres mots. (Cf le centon poétique dans les jeux d’écriture)

 

L’arbre à mots

A la manière du jeu d’écriture de l’arborescence (liste de 8 mots en référence à une idée ou à un autre mot. Ces 8 mots sont associés deux à deux. Les quatre mots restant également, ainsi de suite jusqu’à un. Le jeu consiste à écrire un texte utilisant tous ces mots. Là on peut en rajouter d’autres. Petit rappel, les associations de mots peuvent se faire sur deux axes : les idées, les images qu’un mot évoque (ciel = bleu = nuage) ou bien sur l’axe des sonorités, des rimes (ciel = miel = mille).

 

Le « courrier »

Imaginez que le personnage principal de l’histoire écrive une carte postale à une autre personne (de l’histoire), ou bien au lecteur, ou bien à l’auteur. Le texte pourrait commencer par « Je t’écris de ………. Pour te dire que ……. »

 

Une énigme

Une énigme qui aurait été écrite pour l’animation lecture « Cache-Livre » ou Livre-devinette… peut être une trace de lecture dans le carnet de lectures. Il en reste les images et./ou les mots essentiels.

Partager cet article

Published by le-cartable-de-focibels - dans Culture humaniste
commenter cet article

commentaires